La République Bwananaise


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerCarte

Partagez | 
 

 Les histoires du FPAE

Aller en bas 
AuteurMessage
CarbwounR
Gwande bwanounane
avatar

Masculin Nombre de messages : 8553
Age : 29
Localisation sur l'île : Mwiquélaon
Emploi sur l'île : Bwanane en chef glwandeuse
Citation : Recwonnaitre sa cwounnerie, c'est faire preuwe d'wintelligence
Points QGB : Produit à la bwanane de CarbwounR
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Les histoires du FPAE   Mer 11 Juil - 0:12

Octobre 2006

Tout a commencé quand soudain un arbre perdit une écharpe rouge qui s'enroula autour d'un petit avion jaune et à ce moment ci une énorme araignée poilue avec une tête d'ours en peluche qui datait de bien avant la tarte aux pommes de la petite maison dans la prairie car pendant que l'elfe de maison ne boive un peu de kérosène mélangé à huit cent litres d'un alcool translucide qui avait un drôle d'aspect car nous pouvions nettement distingué un nuage bleu arrivé la par ce que nous n'avions pas eu la force de faire changer notre futur car nous sommes trop craquant et irrésistibles, et de toute façon on à pas besoin de ça pour se brosser les dents même si on aimerait bien, avoir d'autres machoirs pour faire des renouvellement de cartes bancaire suite à l'échec de ma grand tante à son examen de couture en pyjama parce que nous [modif de temps]nous curions les dents du fait qu'on ne voit rien du balcon de cette jolie petite hutte en bois faite pour cuisiner de bon petits plats aux orteils de pieds de fourmis étant donné qu'ils aiment les fils électriques de la profe de physique qui joue du violoncelle depuis que le fils du roi s'est mis dans la tête un petite bouchon qui servait à fermer la porte du fond qu'empreinte souvent es gros boulets comme ^^ on n'en trouve que sur le dos d'âne du bout de la rue qui débouche sur le petit terrain de jeu des petits enfants de la grande nation que l’on nomme Nation Française.


Novembre 2006

Par un matin d'hiver, la neige fondit, pour laisser place à ce magnifique chemin pavé de centaine de minuscules citrouilles, faite par un agent spécial de Mc Donald qui jouait avec le surprise des Kinder qu'ils avaient volée à cette pauvre petite coccinelle qui avait une gros panier de fruits qu'elle venait de remplir avec quarante-neuf Fraises, cent quarante litres d'eau et une bouteille de sirop de cannelle dans laquelle on avait ajouté un peu de rhum car le verre s'est brisé quand la neige avait fondue. Cependant le métal de la bague qu'elle venait de mettre au congélateur car elle avait tendance à changer de forme lorsqu elle faisait des gâteau pour que son ventre reste bien gros,afin qu'on la fasse dormir dans ce lit de mousse qui lui permet de se retourner pour chanter un air de déjà entendu car ce refrain me met de bonne appétit depuis toujours. En effet quand le soleil caressait ses cheveux qui brillaient sous l'effet de la méchante tâche d’ être une banane écrasée ou quelque chose de bien plus beau, comme :toi, qui ne devrais pas avoir de problèmes pour obtenir un laissez passer pour: se rendre lentement vers les plus grand sauteurs à ski du monde qui, malgré les apparences font preuve d'énormément de patience en nous lisant avant d'y aller.


Decembre 2006

Pour l'année 2007, j'espère que tout redeviendra comme avant ce terrible accident qui a causé le bonheur d'une seule personne qui était petite mais si bête que ça car on n'imagine pas toujours comment elle a pu mettre son bébé dans la litière et langer son chat O_o malgré que le chat avait fait a la couche, il avait bien besoin detre changé pour que Carbonse décide enfin à conduire la nouvelle Nissan GTR dans un mur a 250 kmh construit par un Idiot qui avait soudainement pris conscience que le Monde est pourri par la feignantise chronique bwananaise qui empêche de faire tourner les citrouilles vertes dans un potager. Et voilà que bientôt 2007 arrive, ce qui est signe d'elections et de promesses non tenues car on sait tous que elections presidentielles = concours de la plus belle promesse.


Janvier 2007

Il était judicieux de penser que les crevettes étaient des poissons, mais c'était faux car il serait probablement bête de ne pas faire des phrases un peu plus moisies et beaucoup trop saines pour que Crevette ne soit pas vraiment plus ce qu’elle aurait pu ne pas accepter parce que Bliss était Admin du FPAE mais sans que son sac puisse chanter la mélodie du bonheur avec joie et beaucoup de savoir-vivre acquis en cherchant Blissounette dans le bois de Boulogne. Et c’est ainsi que prit fin la terrible demande en mariage par la belle gifle que reçut Carbwounette en refusant la proposition indécente de Bliss.


Fevrier 2007

Alors que Carbwounette était avec Carbwoun, Bliss vint les prendre en photo tellement ils sont mignons, mais tout d’un coup, Crevette enleva son chapeau parce qu’il n’allait pas avec les chaussettes de CarbonR, mais aussi pour laver les mains de Carbwounette car elle lui plaisait énormément. En effet Crevette aimait les filles, mais seulement comme amies étant donné que son cœur battait déjà pour l’une d’elles, même si elle aim[ait] (modification temps) aussi les bananes. Un jour, elle décida alors d’aller cueillir le fruit défendu du jardin de Carbwounette qui, surprise, se précipita à la fenêtre regarder si la maison d’en face avait ce fameux arbre. Pourquoi s’acharner sur Crevette qui malgré tout possédait encore bien du courage car la route de la vie est parsemée d’embûches et de bonbons à la banane qui sentaient le parfum de la dame en noir qui fumait.


Mars 2007

Il était deux fois plus grand qu'elle, et pourtant elle prétendait pouvoir lui apprendre à grandir et à jouer du ukulélé sans se douter qu'à l'autre bout de la ville un bwananais se demandait si les bwananes jaunes sont vraiment folles
du présentateur de la célèbre tomate Super Tomato qui devenait rouge comme l'amour, mais la haine de Dieu naquit dans la coquille de St Jacques qui s'ouvrit lorsque le Soleil s'évapora.


Avril 2007

Un jour de printemps, au soir, je fut pris d'un froid intense alors que je dormais dans un désert. Mais en fait, le plus curieux de la situation était qu'aucun chameau ne buvait de l'eau que si une fée lui en faisait offrande. Cela expliquait pourquoi l'amour n'offrait que des bonbons qui ne sentaient pas très bon chaque fois que le soleil se souvenait d'une photo publiée dans France Dimanche qui avait fait grand scandale!
On peut donc imaginer que le baccalauréat se passera de mon génie. En effet, je ne pourrai pas le passer car il pleut des fraises sans que personne ne vienne résumer cette histoire.


Mai 2007

Il y a de cela quelques années j'ai rencontré un être étrange qui était ma boulangère de la troupe de tortues qui mangeait des patisseries en pleurant. Cette tristesse devait venir du fait qu'elle avait oublié de comprendre que c'est la science qui mange tous les fruits de l'arbre plantés par un drôle de petit bonhomme en mousse au chocolat. Le lendemain le pape décréta dans son homélie que la boulangère dorée et diabétique avait pris trop de poids, donc elle mangea des topinambours. Mais soudain un oiseau vola de ses propres ailes vers le sous marin aérien de Léonardo da Vinci. Alors, une moto et la trompette de petit ours brun s'entrechoquèrent, ce qui effraya le singe de la bouchère qui cria "Z'avez pas fini de délirer? Bande de gagas!".


Juin 2007

Ils étaient heureux d'avoir manqué le match de foot car le foot, c'est nul et ça crée des conflits qui ne font que confirmer que que les bwananais préfèrent le sport en maillot de bain car il fait chaud sous la table de ping pong qui appartenait à la grande tante de Mozart, décédée en écoutant Britney Spears qui chante comme une casserole et qui faisait cuire dans une poêle des oeufs pour que la coquille s'en aille danser. Mais ce qui arriva fut terrible: La température chuta soudainement quand un drôle de bruit troubla l'assemblée de lions qui dormaient près de la niche de Médor. Alors, une superbe baffe fut donnée à Britney Spears par une blonde nommée Daydream qui n'hésita pas à lui tirer les cheveux afin de lui faire un brushing à sa façon! C'est à la suite de cet incident que la banane dorée fut moisie et mangée par Britney, jalouse de CarbonR car il est trop Bwananais par rapport à Britney. Mais on peut penser que les mouettes sataniques volaient les bijoux de la boulangère décédée hier. Oui, je sais, c'est triste, mais elle le méritait bien car c'est elle qui est à l'origine du sinistre mariage blanc ou bleu-blanc-rouge, symbole de la papaye dorée et de la liberté car être libre, c'est manger des papayes. Pourtant elles ne sont pas vraiment belles étant donné qu'on ne peut rien manger, d'autant plus qu'elles étaient complètement déformées au niveau de la banane. Cependant, cette déformation ne put empêcher la jolie Crevette de pouvoir supérieur à la moyenne de l'utiliser lorsque Marie Lou sortie de la grande porte qui se situe à droite pour que les Boulets puissent s'en aller discrètement après avoir repeint le Forum en rose avec des étoiles vertes selon les goûts de la plus haute importance, sans tenir compte de l'aspect singulier d'une dune soumise à l'implacable rat des villes, soumis au rat des champs grignotant sans cesse des barres de Mars, ce qui est très mauvais pour son diabète.




_________________

Two beers or not two beers, that is the question !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://republiquebwananaise.kanak.fr
Twalentscout
WIB 8
WIB 8
avatar

Masculin Nombre de messages : 997
Age : 66
Localisation sur l'île : Dans un placard de la cuisine du resto
Emploi sur l'île : Eplucheur de bwananes du resto
Citation : L'art de savouaw ne wien faiwe est une discipline extwêmement labowieuse
Points QGB : 230
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Les histoires du FPAE   Mer 11 Juil - 0:27

Enfin de la saine lecture!

_________________

Les hommes n'ont que ce qu'ils méritent. Les autres sont célibataires!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CarbwounR
Gwande bwanounane
avatar

Masculin Nombre de messages : 8553
Age : 29
Localisation sur l'île : Mwiquélaon
Emploi sur l'île : Bwanane en chef glwandeuse
Citation : Recwonnaitre sa cwounnerie, c'est faire preuwe d'wintelligence
Points QGB : Produit à la bwanane de CarbwounR
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Les histoires du FPAE   Mer 11 Juil - 0:34

Il aurait pu y en avoir plus, mais il y a eu 30 pages de topic non résumées

_________________

Two beers or not two beers, that is the question !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://republiquebwananaise.kanak.fr
Twalentscout
WIB 8
WIB 8
avatar

Masculin Nombre de messages : 997
Age : 66
Localisation sur l'île : Dans un placard de la cuisine du resto
Emploi sur l'île : Eplucheur de bwananes du resto
Citation : L'art de savouaw ne wien faiwe est une discipline extwêmement labowieuse
Points QGB : 230
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Les histoires du FPAE   Mer 11 Juil - 1:10

CarbwounR a écrit:
Il aurait pu y en avoir plus, mais il y a eu 30 pages de topic non résumées

Il va falloir s'en occuper alors...

_________________

Les hommes n'ont que ce qu'ils méritent. Les autres sont célibataires!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CarbwounR
Gwande bwanounane
avatar

Masculin Nombre de messages : 8553
Age : 29
Localisation sur l'île : Mwiquélaon
Emploi sur l'île : Bwanane en chef glwandeuse
Citation : Recwonnaitre sa cwounnerie, c'est faire preuwe d'wintelligence
Points QGB : Produit à la bwanane de CarbwounR
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Les histoires du FPAE   Mer 11 Juil - 1:35

Arf, fais le si ca t'amuse mais moi jpense pas le faire de sitot, y'en a deja pas mal

_________________

Two beers or not two beers, that is the question !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://republiquebwananaise.kanak.fr
Blwiss
Sarbacane affutée
Sarbacane affutée
avatar

Masculin Nombre de messages : 3579
Age : 37
Localisation sur l'île : Cwézus sur Frwik
Emploi sur l'île : Chewcheuw
Citation : Chewche !
Points QGB : 0
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Les histoires du FPAE   Mer 11 Juil - 9:31

je m'en occuperai si vous voulez...

_________________
En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit à tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Twalentscout
WIB 8
WIB 8
avatar

Masculin Nombre de messages : 997
Age : 66
Localisation sur l'île : Dans un placard de la cuisine du resto
Emploi sur l'île : Eplucheur de bwananes du resto
Citation : L'art de savouaw ne wien faiwe est une discipline extwêmement labowieuse
Points QGB : 230
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Les histoires du FPAE   Mer 11 Juil - 9:39

Bonne idée!

_________________

Les hommes n'ont que ce qu'ils méritent. Les autres sont célibataires!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CarbwounR
Gwande bwanounane
avatar

Masculin Nombre de messages : 8553
Age : 29
Localisation sur l'île : Mwiquélaon
Emploi sur l'île : Bwanane en chef glwandeuse
Citation : Recwonnaitre sa cwounnerie, c'est faire preuwe d'wintelligence
Points QGB : Produit à la bwanane de CarbwounR
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Les histoires du FPAE   Mer 11 Juil - 11:00

Après tout, 'cest ton forum

_________________

Two beers or not two beers, that is the question !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://republiquebwananaise.kanak.fr
Blwiss
Sarbacane affutée
Sarbacane affutée
avatar

Masculin Nombre de messages : 3579
Age : 37
Localisation sur l'île : Cwézus sur Frwik
Emploi sur l'île : Chewcheuw
Citation : Chewche !
Points QGB : 0
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Les histoires du FPAE   Mer 11 Juil - 12:04

CarbwounR a écrit:
Après tout, 'cest ton forum

mouais, 30 pages à parcourir et copier-coller... je regrette déjà... C'est pas parce que jc'est mon forum que je dois faire les corvées

D'ailleurs c'est moi le boss là bas, donc je fais ce que je veux, je vais te désigner Carbon pour corvée de récapitulatif des histoires du FPAE

On fait moins le malin là

_________________
En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit à tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CarbwounR
Gwande bwanounane
avatar

Masculin Nombre de messages : 8553
Age : 29
Localisation sur l'île : Mwiquélaon
Emploi sur l'île : Bwanane en chef glwandeuse
Citation : Recwonnaitre sa cwounnerie, c'est faire preuwe d'wintelligence
Points QGB : Produit à la bwanane de CarbwounR
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Les histoires du FPAE   Mer 11 Juil - 12:20

Toi tu va etre désigner pour résumer les histoires alakon

_________________

Two beers or not two beers, that is the question !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://republiquebwananaise.kanak.fr
Blwiss
Sarbacane affutée
Sarbacane affutée
avatar

Masculin Nombre de messages : 3579
Age : 37
Localisation sur l'île : Cwézus sur Frwik
Emploi sur l'île : Chewcheuw
Citation : Chewche !
Points QGB : 0
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Les histoires du FPAE   Mer 11 Juil - 13:46

même pas peur, vu le nombre de bwananais actifs, j'en pleure de rire

désolé patron...


_________________
En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit à tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CarbwounR
Gwande bwanounane
avatar

Masculin Nombre de messages : 8553
Age : 29
Localisation sur l'île : Mwiquélaon
Emploi sur l'île : Bwanane en chef glwandeuse
Citation : Recwonnaitre sa cwounnerie, c'est faire preuwe d'wintelligence
Points QGB : Produit à la bwanane de CarbwounR
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Les histoires du FPAE   Mer 11 Juil - 13:54

Jte ramene un nouveau pseudo philosophe de bistrot et cest comme ca que tu me remercie ?

_________________

Two beers or not two beers, that is the question !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://republiquebwananaise.kanak.fr
Blwiss
Sarbacane affutée
Sarbacane affutée
avatar

Masculin Nombre de messages : 3579
Age : 37
Localisation sur l'île : Cwézus sur Frwik
Emploi sur l'île : Chewcheuw
Citation : Chewche !
Points QGB : 0
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Les histoires du FPAE   Mer 11 Juil - 14:01

CarbwounR a écrit:
Jte ramene un nouveau pseudo philosophe de bistrot et cest comme ca que tu me remercie ?

c'est bon, c'est bon...

_________________
En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit à tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CarbwounR
Gwande bwanounane
avatar

Masculin Nombre de messages : 8553
Age : 29
Localisation sur l'île : Mwiquélaon
Emploi sur l'île : Bwanane en chef glwandeuse
Citation : Recwonnaitre sa cwounnerie, c'est faire preuwe d'wintelligence
Points QGB : Produit à la bwanane de CarbwounR
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Les histoires du FPAE   Mer 11 Juil - 14:46

J'ai toujours raison

_________________

Two beers or not two beers, that is the question !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://republiquebwananaise.kanak.fr
Blwiss
Sarbacane affutée
Sarbacane affutée
avatar

Masculin Nombre de messages : 3579
Age : 37
Localisation sur l'île : Cwézus sur Frwik
Emploi sur l'île : Chewcheuw
Citation : Chewche !
Points QGB : 0
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Les histoires du FPAE   Dim 15 Juil - 20:29

Comme promis la première histoire du fpae... Près d'une année de rédaction

Ladies and Gentlemen, the legend of the FPAE


Novembre 2005 à Septembre 2006: épisode zéro:
Mythe et chaussure pourpre « Andes », une histoire en route.

Sous un vaste chêne, un petit garçon qui lisait un livre pensa soudainement à la possibilité qu'un météorite venu de la ceinture de Kuiper puisse mettre fin à ses jours en quelques secondes. Il courut alors vers une citrouille remplie pour en faire un immense carrosse ce qui est vraisemblablement impossible puis tout à coup le Temps continua d'avancer, drôle ? Normal ? Le petit garçon interrogea alors sa conscience pour comprendre quelles raisons le poussa à se balader en carrosse alors qu'il ne savait pas pourquoi il existait. Il prit alors conscience que tout ceci n'était qu'un rêve. Il chercha à comprendre ce rêve puis compris que la seule manière de pouvoir manger du pain d'épices était d'ouvrir une mystérieuse porte qui débouchait sur le monde de la béatitude... là où il trouverait, pain d'épices et crête de coq qui lui fourniraient un alibi suffisant pour arrondir au millième près le nombre de données nécessaires pour prévoir la fin des haricots, semés en décembre lorsque les oiseaux sifflent au dessus de nos têtes pour lâcher une petite caisse à faire pâlir les concepteurs de la nouvelle TF05, c'est à dire le nouveau carrosse qui fait teuf teuf appartenant à un cerf à trois pattes, amputé lors de la 3ème guerre mondiale qui n'a pas eu lieu au centre de l'Europe mais au milieu de l'espace car c'était beaucoup plus logique d'utiliser l'infini afin de se rendre compte que l'espace n'est pas infini et qu'il y a au fond à droite une petite porte qui donne sur un autre espace mais celui-ci est bizarre, différent de tout ce qu'on connait, car on peut y trouver un violon fait d'un bois luisant, qui scintille de mille feux de par ses diamants incrustés des deux côtés de l'objet, qui lui donnent l'air de manger un sandwich au fin fond d'un coin de nature perdue au coeur de Manhattan, entre deux grattes ciels fait en zorglube, un nouveau polymère très résistant mis au point par l'horrible docteur Wolpoufderminssermanettuyallemenolololu, chef de la clinique située en face de chez Asylum, pour que le petit veau que je rêve de mettre dans mon assiette soit enfin décapité pour que je lui vide sa cervelle dégoulinante de ketchup fabriqué lors de la guerre de 2063-2075 opposant la Terre et les Hommes, ceux-ci voulant réduire en esclavage leur propre mère la Terre, en utilisant pour cela de grosses machines polluantes afin de détruire océans et forêts, mais la Terre reçut l'aide de Super Galaxie, l'Être étonnant qui à travers l'Univers s'est donné pour but de protéger toute forme de Vie, et toutes forme de nobles causes, mais Super Galaxie se faisait vieux, et sentant sa fin approcher, il décida de dévorer une tarte aux choux bouillis, ce qui était franchement très idiot car il s'étouffa avec un morceau de tarte et mourut dans d'atroces souffrances; mais avant d'expirer son dernier souffle, il eut le temps de jouer une partie de tennis avec Serena Williams, qu'il gagna au bout de quelques minutes. Il en profita pour léguer à la joueuse tous ses pouvoirs et lui confia la mission de veiller sur sa petite fille de 4569 ans, nommée Galaxia, connue partout dans l'Univers pour avoir su rapidement (23 sec et 895 centièmes) réciter ses tables de soustraction, en se mettant à cloche pied et en sautant comme une folle, ce qu'elle était d'ailleurs. Elle avait la manie des chiffres et ne pouvait s'empêcher de compter combien de fois par année une fourmi mange: c'en était devenu une véritable obsession. Le jour où son père mourut, elle compta même que deux plus deux font vingt-deux, ce qui agaça Descartes qui entreprit d'utiliser une machine appelée Logica, qui avait le pouvoir de rendre quiconque la touchait doué en mathématiques. Mais la machine avait un redoutable effet indésirable: elle entraînait quiconque la touchait dans un monde parallèle, coloré de bleu, et de rouge à pois vert, qui rappela l'Empire des Bisounours à Galaxia, qui s'y plu beaucoup et décida de vivre dans ce monde parallèle et d'y fonder une colonie de vaches rousses, broutant toute la journée sur de l'herbe rose fluo, herbe d'ailleurs extrêmement toxique pour les humains: de nombreux malheureux en firent d'ailleurs la triste expérience, et agonisèrent pendant toute l'histoire humaine, car ils étaient tous en train d'halluciner sur le sens profond de l'existence en pleurant toutes les larmes de leur corps, larmes qui s'étaient d'ailleurs transformées en de sublimes perles scintillantes, qui telles des bulles s'envolèrent vers les étoiles et explosèrent en de multiples arcs-en-ciel. Galaxia appréciait particulièrement ce spectacle, il lui rappelait les feux d'artifice que son grand-oncle faisait en l'honneur de la soupe au choux que faisait sa femme une fois par siècle, à la grande joie de toute la famille qui raffolait de ce met, qui pourtant avait été interdit par Louis XXXI, dernier descendant de la lignée des Petits Pois à l'huile de soja, disparu lors de la venue au pouvoir de Freddy, dernier gagnant du grand jeu télévisé "A la recherche d'un nouveau roi", qui s'avéra être un souverain fort habile pour cueillir des fraises sur un arbre planté qui s'étendait sur trois collines d'une couleur rouge vif, car ces collines étaient en réalité trois volcans qui crachaient le sang de leur planète meurtrie par une douloureuse vérité qui avait surgit du néant, et mal comprise par le valet du Roi qui était, soit dit en passant, un sacré imbécile car il ne comprenait jamais rien à rien, s'était épris de la fille du roi, une demoiselle plutôt boutonneuse, et mal rasée car elle avait une barbe qui s'étendait de l'oreille gauche à l'oreille droite, en passant par le front, d'ailleurs elle ressemblait à un flan à la pomme verte, ramassée un été lors de la cinquième représentation de la troupe des barges de Vienne, dans une petite ruelle ou s'endort paisiblement un vieux clochard qui a été pâtissier dans une maison de retraite au fond de la table de nuit à huit tiroirs, achetée par ma grand-mère qui est une fan du toboggan à petite vitesse en plein coeur de l'Amazonie, dans le grand parc d'attraction de la Terreur où chaque année de nombreuses personnes ont subitement envie de manger une pizza à la crevette, sauce moutarde et de piment rouge, avant de plonger dans le parc aquatique légué à Jeanne Cherhal par sa grande Tante Mamie Nova, multimilliardaire qui avait consacrée sa vie à essayer de montrer que 1 = 0 mais sans jamais faire appel à l'algèbre, ce qui est frustrant puisqu'elle a suivi des études de mathématiques algébrico-géométrico-abricot -c'est pour vous dire comme elle était douée en arithmétique-, études fort passionnantes mais très soporifiques vu le nombre d'heures qu'elle consacra à presser des abricots pour en faire une délicieuse compote, qu'elle mangera en compagnie de Daniel Bedingfield, le célèbre chanteur, mais aussi le plus gros mangeur de compote d'abricot de tout l'Univers, après Daydream elle-même qui n'arrête pas de manger goulûment tous les fruits qui lui passent à portée de main, en croyant que cela la rendra plus intelligente, grossière erreur étant donné que l'intelligence ne s'acquière pas pour la simple et bonne raison que l'intelligence n'existe pas: c'est un concept inventé par l'Homme, qui n'avait rien de mieux à faire de ses journées que de d'essayer de comprendre les lois d'un monde qui n'a ni sens ni règle, mais les humains sont bêtes et têtus et veulent toujours tout gouverner, même ce qu'il ne maîtrisent pas, ce qui un jour les mènera à brûler tous les livres scientifiques afin de se livrer à l'obscurantisme, ce qui finira par causer la fin de l'espère humaine au profit de la création d'une espèce hybride, à mi-chemin entre les humains et le chat, car son inventeur aimait beaucoup ronronner sous des couvertures moelleuses faites en poils de nounours, ce qui les rendaient très douces mais aussi irritantes pour le nez, le faisant éternuer chaque fois que les couvertures atteignaient son visage, ce qui était très gênant et qui dérangeait énormément ses voisins, car ses éternuements étaient rythmées telle la musique de 50Cent, le célèbre groupe de musique qui nous envahit avec ses chansons sur toutes les ondes radiophoniques, groupe fort apprécié par les nécrophilies adeptes des sarcophages antiques qui se scarifient avec des pouvoirs occultes tirés du feux des ténèbres et frappent avec un marteau sur leurs têtes qui explosent alors en une multitude de petites étoiles, car comme l'a chanté Moby, "we are all made of stars", ce qui paraît complètement vrai, puisque scientifiquement, les atomes qui composent notre corps proviennent de la matière interstellaire à l'origine de tout ce qui se trouve dans l'Univers, ce qui explique sa beauté et l'intérêt qu'il suscite, car l'Inconnu a pour effet chez l'homme de le faire voir comment une lâche hirondelle pouvait éventrer un éléphant qui dansait la samba sur un air de rock, avec pour cavalière la sublime Monica Belucci, qui pour l'occasion s'était vêtue d'une magnifique robe rouge, qui ne laissa pas indifférent l'immense abyme du coeur de Melkor qui se dit qu'il était encore temps d'aller chez sa copine d'Aix-les-bains et ainsi pouvoir lui parler en se plongeant dans ses yeux, et s'entrelacer tendrement pour sentir battre son coeur qui déborde d'amour, et lui dire de jolies choses pour lui montrer que leur amour était sans faille et sans brisure possible. Ainsi dans 150 ans rien ne sera effacé de leur amour. Ils seront réunis dans une grande bassine de chocolat avec du coulis de vanille et entrelacés feront la brasse et chanteront à tue-tête des comptines qu’ils avaient apprises quand ils rêvaient au pays des merveilles qui se substitue à la racine carré de 96,45 sans que cela soit irréel car en ce monde le carré de l'hypoténuse est proportionnelle à la droite qui dévie de 45° pour rejoindre la voie ferrée du polynôme de Tchebychev sur l'intervalle ]-1;1[, couplé aux polynômes d'interpolation de Lagrange, ce qui donne une chose monstrueuse, un peu comme une leçon de mathématiques qui n'a pour seul but que de nous endormir et nous faire cauchemarder, car chacun c'est que les mathématiques sont une douce torture pour l'Esprit et le corps, car resté courbé sur sa feuille en cherchant vainement une solution à un problème mathématique est toujours très mauvais pour le dos, c'est pourquoi les professeurs s'évertuent -avec un certain sadisme- à donner à leurs élèves des tabourets sans dossier, afin que les pauvres élèves souffrent le martyr et réclament du vin pour que leurs gorges soient moins sèches et que leur humeur soit plus favorable pour une interrogation surprise qui se passera après les vacances d'été, ce qui laisse beaucoup de temps aux élèves pour apprendre leurs tables de multiplication et réviser comme des oies qui se gavent, mais là de formules, vraiment très dures à comprendre car les termes sont écrits en chinois médiéval, ce qui ne facilite pas leur tâche, d'autant plus que le langage du peuple en question était indéchiffrable y compris pour Daydream qui disait qu'elle avait faim mais pas n’avait pas assez de sous pour s'acheter une moussaka et demanda à asylum de lui coudre un bavoire afin qu'elle puisse se moucher, parce que elle était terriblement enrhumée et n'avait pas de mouchoir, ce qui était très drôle puisque son père lui a de suite demandé de ne plus parler car elle prononçait les mots d'une façon hilarantes, qui donnait le fou rire à Chantal Goya, l'amie de Bécassine et de Tintin, qui voulait d'ailleurs l'épouser et ensuite divorcer car son pied lui démangeait vraiment trop à cause d'une blatte qui grimpait le long de sa jambe et qui essayait de lui dévorer la chair, ce qui est très incongru du fait des dents corrosifs de la blatte d’où Daydream pensa que si elle n'arrivait pas à trouver une suite à cette histoire, elle serait rapidement couverte de blattes carnivores, et celle seule idée suffisait à lui donner une forte envie de rejoindre le forum de Bliss, qui avait changé de couleur, devenant jaune canari au grand plaisir de la Reine des abeilles, qui décida que ce forum serait désormais destiné à la vénération du grand Melkor, seigneur des ténèbres et de l'Arda pour lequel s'enticha la jeune et belle Princesse nommée Carotte, qui avait de longs cheveux roses fluo, c'est pourquoi son prénom semblait complètement fun and cool et qu'elle se faisait appelle Carrie car elle était fan de Stephen King, mais aussi parce qu'elle avait des tâches noires sur les dents, avec tout ce qu'elle avait mangé pendant les cours de clarinette. C'est pourquoi on voyait sur sa clarinette des morceaux de viande de boeuf mais aussi des restes de choux fleur, car Carrie adorait les légumes bouillis dans du lait de soja, farcis avec de la confiture de mûre et de groseille, fruits très rares car Carrie vivait au nord de la Scandinavie à Hammerfest, presque le Cap Nord, et pourtant elle détestait le froid et la neige, ce qui était assez ennuyeux car les grelots du Père Noël était blanc comme neige, après un lavage à trente degré dans sa berline GTI qui brillait énormément car les Lutins du Père Noël apportaient beaucoup de soins à celle-ci, d'autant plus que la Mère Noël aimait tout ce qui brille c'est pour ça que pour Nowel elle avait offert à son mari un peu de polish car elle trouvait son crâne trop mat, mais le Père Noël n'avait pas apprécié que sa femme critique son crâne, c'est pourquoi il décida de faire une perruque avec les poils de ses rennes, ce qui était plutôt une bonne idée mais qui donna un résultat très médiocre car le père nowel ne savait pas filer pour avoir de la laine, il savait encore moins tricoter, il a tout simplement prit les poils et les a collés sur son crâne nu, mais quand il voulu les enlever il compris sa bêtise et pleura sur son sort jusqu'à ce que la fée Elendil d'un coup de braguette (oui oui braguette) lui fit repousser un à un ses vrais cheveux, mais d'une couleur plutôt flashante, du vert fluo!


[... fin de la première partie, ça dépasse la taille maximum autorisée pour un post ...]

_________________
En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit à tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blwiss
Sarbacane affutée
Sarbacane affutée
avatar

Masculin Nombre de messages : 3579
Age : 37
Localisation sur l'île : Cwézus sur Frwik
Emploi sur l'île : Chewcheuw
Citation : Chewche !
Points QGB : 0
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Les histoires du FPAE   Dim 15 Juil - 20:34

[… suite et fin de l’épisode zéro…]

Quand le mère nowel vit ça elle décida de préparer une tourte à la tomate pelée, en la faisant cuire dans un immense récipient qui était en fait le chapeau de Phil Collins, qui chantait hier sous la pluie, et qui demain fera du footing en caleçon, accompagné de La reine d'Angleterre mais qui elle sera en jupe écossaise, sous l'ordre de son chat Tigrou, un véritable dictateur qui aimait jouer les Mussolini, et se déguiser en petit singe comme son ami américain nommé Kennedy, fortuné grâce à l'argent de John Lennon, argent qu'il avait gagner en ramassant des billets par terre, billet valant en tout beaucoup d'argent: largement de quoi s'acheter une Porsche Carrera qui lui permettrait d'aller à 1 mètre de là où il vivait, c'est à dire dans une somptueuse villa avec un jacuzzi et deux superbes filles l'une brune aux yeux verts et l'autre blonde aux yeux bleus et pourquoi pas des yeux noirs objecta la Reine de Prusse, qui s'était fait cuire un oeuf sur le plat, car elle adorait cela, surtout lorsqu'on y ajoutait du fromage fondu avec de la moutarde et des noix de cajou, ce qui faisait un mélange très original et c'est pourquoi les convives de la Reine redoutaient qu'elle s'étouffa avec ses chaussons au poire et à la crème caramel, qui se mangeaient accompagnés de petits pains au chocolat enrobés de sauce fondante à la vanille avec de la glace à la pistache et au café avec un sandwich au Nutella et pour finir en beauté un gâteau aux poils de rats de labo qui étaient les cobayes de la nouvelle expérience des TS2 du LSK, expérience faite pour vérifier si les rats savent chanter, ceux qui est totalement absurde mais amusait bien les élèves, qui dansaient dans leur classe et voulaient écrire au tableau des poésies et des messages d'amour, ce qui énerva un poil le prof qui décida de se taire et de les laisser faire, ce qui mena à une grande fraternité entre les élèves, ce qui étonna énormément le professeur qui se mit alors à croire en la fée Crabosse et son balai à brosse qui brossa sa chevelure et son dos cabossé, fort usé parce qu’elle avait pratiqué de l'équitation durant toute sa jeunesse, possédant un très beau cheval noir nommé Asylumette, qui se trouvait être une jument d'un tempérament très doux mais qui ne faisait que dormir toutes les 3 minutes, ne semblait pas faire attention à la petite poule qui boitait et qui voulait traverser les chemins devant Asylumette. A ce moment elle se cambra (la poule pas la jument) et se mit à caqueter et à pondre des oeufs partout, mais ces oeufs étaient spéciaux car ils mesuraient 10 fois la taille normale, ce qui pourrait largement satisfaire à Gargantua qui décida de les couver, afin d’ensuite les manger, au plat ou tout simplement de les gober, en y ajoutant un peu de piment rouge haché, afin de le rendre plus à son goût, ce qui était plutôt curieux étant donné que sa langue était très petite donc avait moins de papille gustative,c'est à ce moment là qu'on découvrit que les connaissances buccales se limitaient à la langue or on découvrit que les dents présentaient une anomalie car elles étaient vertes et pas seulement vertes, mais vertes de jalousie par rapport à Terminator, qui lui avait des dents en acier qui faisaient très mal puisque depuis toujours il croyait être une merde, mais ce n'était pas le cas, c'est juste que cet être se surestimait car en réalité il était débile assez profond pour croire que il ne valait rien, puisqu'il était au contraire un être doué d'une grande qualité qui se reflétait en lui et qui se traduisait extérieurement par son imagination sa créativité mais surtout sa gentillesse inouïe qui faisait de lui l'être le plus naïf de la région, car il y a peu de temps il a décidé d'aller dans une foret enchantée qui abritait un homme aimé et respecté par tout le peuple des brebis à 6 pattes, baptisé sixfeetlambskin en raison de leur six pieds et de la globalisation du langage et donc ce peuple se nourrissait d'herbe blanche comme de la gelée de groseille que j'adore à cause de son goût sucrés exquis et de son onctuosité qui me rappelle les tagadas de Haribo, constitués de sucre et de colorant ce qui provoquait une sensation de pesanteur quand on en mangeait de trop car tous les colorants alimentaires se vaporisait dans notre corps ce qui nous colorait l'estomac en vert, le foie en bleu, la rate en orange, et nos poumons se transformaient en deux énormes poches de fientes d'oiseaux qui se répandaient en un coulis brunâtre et malodorant dans le reste du corps, ce qui était franchement magnifique puisque la couleur de tout ceci était éblouissante: un mélange de rouge et de noir brumeux avec une ombre ocre pour faire penser à la mort, qui est malgré nous toujours présente surtout en ce moment car on croit toujours qu'un vide pourrait remplacer autre chose de mieux rempli. Et pourtant si je te donne un verre vide ou un rempli, ta tête ne sera pas la même car ta soif te dira de choisir la brune plutôt que la blonde parce que ses produits capillaires sont trop chers car les blondes cherchent à bien mettre en valeur leur fabuleuse intelligence qui leur permet de se vernir les ongles de pied sans avoir besoin de s'asseoir, car ingénieusement les blondes savent que 1+1=2, ce qui est d'ailleurs très heureux puisque jusqu'à hier, elles ne savaient pas encore ce que voulait dire "+" ; c'est grâce à un tag sur le mur de la chambre de ma grand-mère qui aimerait tant que je puisse enfin calculer sans hésiter la dérivée du logarithme de x au carré en un point différent de toi car ce que tu viens d'écrire n'a pas beaucoup de profondeur, ou en tout cas pas autant qu’un sachet de tagada bien à l'abri, au fond d'une grotte où se terre un monstre velu et très jaloux de Jeannot le gentil lapin blanc qui grignote une petite carotte bleue à cause de sa grand-mère qui lui a interdit de manger des carottes vertes fluos, sous prétexte que les carottes fluos sont mauvaises pour les dents car elles font proliférer au niveau des gencives plusieurs types de microbes dont des staphylocoques qui peuvent s'avérer mortels si les lapins se mordent la langue car la moindre plaie ouvrirait la voie aux microbes qui atteindraient alors le reste de l'organisme de ces pseudo-rongeurs, les tuant dans les cinq jours suivant l'infection bactérienne causées par ces microbes de bas étage, qui se tapissent non seulement dans les carottes fluos, mais aussi, comble de l'horreur, dans les framboises du jardin de grand-mère, framboises fort convoitées par ces même lapins, qui ainsi voient leur vie doublement menacée. C'est pourquoi un programme nommé "sauvons les lapins mangeurs de carottes fluos" fut mis en place par le maire de Lapinville sur Oise, cet homme si bon avec les animaux qui serait prêt à remuer ciel et terre pour les sauver, et même serait capable de faire appel aux plus grands scientifiques de la Terre, dont le célèbre Professeur Tournesol, très réputé pour avoir des problèmes d'audition dû à un traumatisme lors de sa petite enfance ; en effet il écoutait beaucoup de musique techno à volume maximum, ce qui eu la conséquence que l'on connaît tous: écouter de la musique trop fort favorise l'acné infantile, et c'est ainsi que Tournesol se mit à manger de la réglisse toute la journée pour oublier son chagrin, car les autres enfants ne voulaient plus le croire après qu'il ait confondu le cristal avec le diamant lors d'une conférence très sérieuse nommée "La vie de l'homme est fragile comme du cristal", où il exposa ses théories très rocambolesques, tellement d’ailleurs que l'on décida d'alerter l'hôpital psychiatrique qui ne put se déplacer car les bâtiments ne viennent pas aux malades mais les malades eux, viennent aux bâtiments, ce qui semble fort logique et c'est ainsi que des routes furent construites pour que les malades puissent y cueillir sur le bord des jonquilles pour en offrir à cette petite fille, là, assise, le regard si triste, perdue dans ses pensées et regrettant d'être née, car la vie est si douce parfois, quand on se laisse bercer par la légère brise du matin, mais parfois il arrive que seulement un regard, furtif mais grave, vous mette dans un état second, vous obligeant à baisser les yeux et à ruminer des insultes tout en pensant que si on avait un peu de courage on les dirait tout haut, on affronterait l'autre pour lui prouver que ce n'est pas parce que nous sommes des filles que nous sommes traitées comme des imbéciles incapables de calculer une dérivée seconde simple alors que ceci n'est pas une difficulté pour nous, mais une épreuve tellement insurmontable que cela nous donne des boutons et même la nausée, en référence à ce fameux livre de Jean Sol Partre, comme dirait Boris Vian, ce qui est d'ailleurs un très bon titre car il est adapté à l'écriture nauséeuse de l'histoire d'une existence inutile pour témoigner d'une énorme envie de tuer un insecte qui s'était introduit dans le sac rouge de ce supporter dont je ne me souviens pas le nom, qui ressemblait à un petit rat avec ses dents en or et qui portait une petite barbe et une petite moustache qui le chatouillait quand il éternuait, ce qui faisait rire sa voisine qui n'arrêtait pas non plus de chercher des poux dans une mare de la taille de huit puces élevées dans un cirque en Pologne, par un vieillard qui aimait beaucoup graver des poèmes sur des vieilles pierres dans une grotte au fin fond de mon coeur de pierre qui résiste à l'attaque de l'alcool beaucoup plus fort qu'une simple théorie fumeuse sur les forces de poussée de l'escargot de l'extrémité d'un pont de la hauteur d'un esquimau glacé spécialement conçu à partir de dissolution de chlorure de potassium mélangé à du Valium et de la poudre de cobalt destinée à rendre l'esquimau plus moelleux afin de donner à cette matière un aspect moins rigide car effectivement depuis que le pape joue aux jeux vidéos avec Will Smith et sa petite soeur qui mâche un chewing gum de couleur carpe bleue fraîchement décollé de sous une table qui servait de repose pieds au pape pendant qu'il recopiait au tableau la liste de plus belles actrices et des plus belles comédiennes de théâtre qui ont joué dans des pièces telles que « les emmerdeurs », grâce aux répétitions récurrentes d'un certain Ralf Schumacher qui pourtant n'a plus ses dents de lait depuis la classe de son fidèle et énervant fréro qui ne fait pas grand chose pour que ce jeu avance bien, mais il fait quand même un effort maintenant, et c'est une bonne chose pour tous car cela entraînera une hausse de la production bénéfique à Christophe Colomb qui voulait retraverser l'océan car il avait oublier de fermer le rideau de son petit carrosse en tomate pas mûre et il faudrait que tu alignes plus d'un mot pour que nous puissions vraiment avancer dans ce jeu puisque le but est tout de même de trouver ce fromage fondu sur la table avec un peu de poivre salé qui puait comme les pieds de Bliss qui n'a rien à voir dans cette bagarre improvisée au détriment d'un petit mouton dessiné par un aviateur perdu dans le café qui venait de couler d'une tasse en cristal provenant de la correction automatique du forum qui s'appelle Bliss et qui dans un passé relatif lui aussi faisait beaucoup d'erreurs comme tout le monde car l'erreur est humaine, or l'ignorance volontaire de fait l'est moins, surtout si faire semblant d'ignorer est le propre de chaque imbécile, alors que les gens les plus intelligents observent pour déduire, mais ne se croient pas adulés de tous, puisque être célèbre c'est comme Sean Biggerstaff c'est pas simple parce que tout le monde se demande qui est ce personnage, alors qu'il a joué dans les trois petits cochons, dans le rôle du troisième petit cochon parce qu'il était trop petit pour avoir le rôle du géant, qui n'existe même pas puisque il s'était déjà fait avoir par le petit chaperon rouge qui ne vouloir pas traversé le forêt car elle craignait de se faire mal avec les branches du petit chêne planté par hasard, avec l'aide d'un cocotier qui poussait par là, étant donné que le petit poucet venait de passer et qu'il vomit sur les chaussures de sport qu'il venait de voler au grand Tony Parker.

[... fin de l'histoire...]


Bravo à tous les membres du FPAE qui ont contribués à l'écriture de cette histoire unique au monde...

Citons-les au passage: Asylum, Miss, Daydream, Melkor, Crevette, et Bliss

Qui dit mieux ?

_________________
En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit à tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blwiss
Sarbacane affutée
Sarbacane affutée
avatar

Masculin Nombre de messages : 3579
Age : 37
Localisation sur l'île : Cwézus sur Frwik
Emploi sur l'île : Chewcheuw
Citation : Chewche !
Points QGB : 0
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Les histoires du FPAE   Sam 4 Aoû - 22:03

Comme promis, l'histoire de juillet du FPAE, avec un tout petit retard


Juillet 2007

Un inconnu marchait le long de la plage tout en se demandant si la mer pouvait se vider, dans ce cas l'eau irait se jeter dans un saladier en coton qui permet de mieux absorber pour ne pas laisser s'échapper le sel de l'eau, qui sert à rien. C'est pourquoi la moyenne d'âge était de d'environ 18 ans, depuis cette tragédie qui toucha plus d'un extra-terrestre sur deux et qui simplifia la procédure d'itération de la formule de trois en un. C'est ainsi que le pape décida de chasser les extraterrestres pour pouvoir fumer le gazon mouillé tranquillement, car les bienfaits de cet acte sont connus depuis l'étude de la dentition de Lucy par les plus grands spécialiste corses issus de la prestigieuse école de plombiers polonais qui était en République Bwananaise sans s'être fait naturaliser, ce qui n'avait pas d'importance, étant donné qu'on parle polonais en République Bwananaise. En effet à la suite de cette non-adhésion à la république, les bwananes en chef avaient décidés de supprimer l'arôme du moyen Orient. Alors Satan décida de manger l'illustre Homme des neiges, qui terrorisait le petit bourg de Mwiquélaon nommé le Village des Bwabwacools. Par ailleurs le petit Blwissounet âgé de 10 siècles prit une grande pomme d'amour pour sublimer l'incroyable philosophie du jeune fou du Temple du Soleil. Pourtant, les écureuils n'avaient pas la tête à manger les dragées de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel, en effet ils venaient d'apprendre que dans leur clan il y avait cinq grands sages qui complotaient contre les forces du Mal tout en mangeant des cacahuètes. Pendant ce temps un ouragan dévasta l'ile de Pâques tandis que Einstein n'avais pas de copine puisque Mileva Maric avait décidé de le quitter, car elle en avait assez de ses exprériences sur la manière de résoudre des équations à sa place. Du coup Einstein était malheureux et déraillait complètement: en effet il n'etait pas dans son assiette et discutait avec les écureuils. Il leur racontait que les atomes avaient des histoires d'amour avec des photons, c'est-à-dire une armée de 12 singes venus de la planète des Grands Pères nés en Scandinavie sans connaître la véritable histoire du légume vivant qui se promenait en bikini sur la plage abandonnée de cette magnifique île de la République Bwananaise, haut lieu de la plus grande communauté de jeunes drogués de la bwanane qui fument du gingembre.



Merci et bravo à tous les participants

Rendez-vous le mois prochain

_________________
En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit à tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blwiss
Sarbacane affutée
Sarbacane affutée
avatar

Masculin Nombre de messages : 3579
Age : 37
Localisation sur l'île : Cwézus sur Frwik
Emploi sur l'île : Chewcheuw
Citation : Chewche !
Points QGB : 0
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Les histoires du FPAE   Mar 15 Jan - 21:19

Aout 2007
Lorsqu'il eu terminé de commencer à toucher sa réserve de cacahouetes qui périme le bonheur de toute une population qui ne voulait que jouer à la pétanque. Il faut donc en déduire... qu'une pomme pourrie vaut bien plus qu'une limousine russe car la pourriture n'est que le signe d'une richesse quelconque dont la valeur n'a de cesse de descendre sous la terre mais il avait froid à cause du furet à poil vert en porte-clefs qui cherchait pour clef une musaraigne malade mais encore éveillée.

Septembre 2007
Personne ne voulait commencer l'histoire, car Les Ouisses faisaient des jeux de mots plus que douteux. En effet, ils étaient persuadés que le monde aquatique se composait d'un ciel étoilé et d'une série de petits nuages scintillant qui se tordaient de douleur à cause de leur arthrite, qui est une maladie très douce et serviable si on la caresse dans le sens du poil à gratter. Ainsi, le ciel s'illumina lorsque le petit chaperon rouge dit à à sa Grand-Mère: "Mamie, tu devrais aller chez le dentiste!" . La mamie ria aux éclats et affirma que les dentistes sont tous des arracheurs de douleur, avec leur fraise pas mûre mais qui inspire les philosophes sur la probabilité de rencontrer Blissounette en train de dévorer Bliss qui se mit à hurler "Ah, que c'est bon!" Alors, Johnny arriva et dit "Mais quel est ce drôle de petit âne qui crie "Shrek, viens vite voir la fin de cette histoire!" ? "


Histoires farfelues livrées,désolé pour le retard... Suite à une grève du personnel du FPAE, il n'y a pas eu d'histoires pour octobre, novembre et décembre 2007, et l'usine est toujours en grève ce qui signifie que les stocks 2008 sont sérieusement compromis... Je vous prie donc de vous rabattre sur le stock bwananais Merci de votre compréhension

_________________
En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit à tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CarbwounR
Gwande bwanounane
avatar

Masculin Nombre de messages : 8553
Age : 29
Localisation sur l'île : Mwiquélaon
Emploi sur l'île : Bwanane en chef glwandeuse
Citation : Recwonnaitre sa cwounnerie, c'est faire preuwe d'wintelligence
Points QGB : Produit à la bwanane de CarbwounR
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Les histoires du FPAE   Mar 15 Jan - 21:52

Stock bwananais a peine plus conséquent, avec une bwanane en chef qui prends jamais le temps de rassembler les histoires

_________________

Two beers or not two beers, that is the question !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://republiquebwananaise.kanak.fr
Mimwile
Ex-robinet
Ex-robinet
avatar

Masculin Nombre de messages : 1441
Age : 28
Localisation sur l'île : Dans u-oune tente, pwes du canal Fwick
Emploi sur l'île : Plus tard, je serais archéologue :gagavv:
Points QGB : La tête à toto
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Les histoires du FPAE   Mar 13 Jan - 22:50

On est en 2009

C'est dit :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.evoserv.com
Blwiss
Sarbacane affutée
Sarbacane affutée
avatar

Masculin Nombre de messages : 3579
Age : 37
Localisation sur l'île : Cwézus sur Frwik
Emploi sur l'île : Chewcheuw
Citation : Chewche !
Points QGB : 0
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Les histoires du FPAE   Mer 14 Jan - 0:40

Grève des scénaristes Coupez !

_________________
En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit à tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les histoires du FPAE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les histoires du FPAE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Collection] Les Histoires illustrées (Jacquier)
» histoires de gamins
» Les merveilleuses histoires racontées par l'image
» HISTOIRES DROLES
» Le Mangeur d'histoires de Lebeault

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La République Bwananaise :: Bwananes en vrac :: Les histoires alakon-
Sauter vers: