La République Bwananaise


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerCarte

Partagez | 
 

 Le fil de l'arnaque.

Aller en bas 
AuteurMessage
Petit louo
WIB 10
WIB 10
avatar

Masculin Nombre de messages : 2019
Age : 47
Localisation sur l'île : Mwiquélaon
Emploi sur l'île : Non merci, sans façon !
Citation : Pas de pwoblèmes, que des swolutions.
Points QGB : 492

Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Le fil de l'arnaque.   Sam 6 Mar - 16:01

Le fil de l'arnaque.

«Bonjour et bienvenue sur le fil du seigneur». La voix est grave, la parole lentement articulée. Un orgue résonne de temps à autre.

Depuis le début de la période de Carême, le 17 février, Le Fil du Seigneur, conçu par le créateur de services téléphoniques Aabas Interactive, invite les chrétiens qui n’ont pas l’envie ou pas la possibilité d’aller se confesser auprès d’un prêtre, à le faire par téléphone, pour la modique somme de 15 centimes d’euros la minute.

Charité chrétienne oblige, l’entreprise propose un deuxième numéro, deux fois plus cher, dont 40% des bénéfices seront reversés à une «association caritative», sans autre précision. «Nous ne savons pas encore laquelle» explique Camille Hautier, épouse du directeur d’Aabas et qui a été la première à suggérer l'idée. «Nous sommes en pourparlers avec différentes associations».

Camille Hautier y pensait depuis quelque temps déjà. «Je suis croyante. Je constate que, malheureusement, de moins en moins de gens vont à l’église ou peuvent pratiquer leur foi. On a un peu hésité, et puis j’ai pensé que c’était une idée novatrice intéressante.» Camille Hautier se défend d’avoir la moindre mauvaise intention : «On a fait ça ni pour choquer ni pour gagner de l’argent» D’ailleurs pour l’instant, ils ne font que «rentrer dans leurs frais». Ils n’ont reçu à ce jour que 300 appels environ.

Pour vous confesser, tapez 1
«Il fallait que les gens soient plongés dans une ambiance solennelle, pour les accompagner à la prière. On a choisi un acteur avec un certain type de voix, mais nous ne voulions pas entretenir la confusion, il n’est pas prêtre et notre confession n’est pas un sacrement, nous ne donnons pas l’absolution.» Prudente, la voix précise d’ailleurs : «En cas de péchés graves et mortels (...) il est indispensable de vous confier à un prêtre.»

Pour vous confesser malgré tout, comptez quand même 6 minutes, voire plus, selon la quantité de péchés dont vous voulez vous délester. La première minute est consacrée à la présentation du «service», qui «a pour vocation à vous mettre en présence de Dieu», selon la voix. La deuxième, à «ouvrir son coeur au seigneur», en écoutant une prière. Enfin à la troisième vous pourrez réciter un «Je confesse à Dieu...» L’acte de contrition lui n’intervient en effet qu’à la quatrième minute de communication. Et même après ça, «la voix» n’est pas avare de prières : elle vous propose, une fois confessé, de réciter un chapelet avec elle.

Pour écouter les confessions, tapez 3
Ceux qui le souhaitent peuvent rendre leur confession publique, en autorisant Aabas à les enregistrer. Ainsi, les curieux peuvent appeler uniquement pour écouter les confessions. Pour l’instant les «contributeurs», à part un ou deux, ne semblent pas prendre la chose très au sérieux : «Depuis pas mal de temps je vais sur des sites de fessé, c’est un peu mon gros péché» peut-on entendre par exemple. En tapant # pour «passer à la confession suivante», on tombe sur une Américaine, qui avoue, dans sa langue, qu’elle a effectué un appel téléphonique depuis l'étranger, sur son lieu de travail, et que «ce sera le dernier».

L’épiscopat met en garde contre une offre de confession par téléphone qui «n’a aucunement l’aval de l’Eglise catholique en France», dans un communiqué de la Conférence des évêques de France (CEF). «Il est inadmissible d’entretenir la confusion sur la notion de confession. Pour le fidèle catholique, elle a un sens sacramentel qui requiert la présence effective d’un prêtre. La coïncidence du lancement de cette ligne avec l’entrée en Carême ne fait qu’accroître le malentendu» écrit la CEF.

«C’est le mot confession qui a choqué, on n’aurait peut-être pas dû», reconnaît Camille Hautier. «Mais je regrette qu’aucun représentant de l’église ne nous ait appelés. Nous étions prêts à en parler.»

http://www.liberation.fr/societe/0101622671-l-appel-du-seigneur-pour-15-centimes-d-euro-la-minute




_________________

Il ne faut pas se croire un chêne alors qu'on est qu'un gland.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blwiss
Sarbacane affutée
Sarbacane affutée
avatar

Masculin Nombre de messages : 3579
Age : 37
Localisation sur l'île : Cwézus sur Frwik
Emploi sur l'île : Chewcheuw
Citation : Chewche !
Points QGB : 0
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Le fil de l'arnaque.   Sam 6 Mar - 16:36

Oh mon DIEU !

_________________
En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit à tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CarbwounR
Gwande bwanounane
avatar

Masculin Nombre de messages : 8553
Age : 28
Localisation sur l'île : Mwiquélaon
Emploi sur l'île : Bwanane en chef glwandeuse
Citation : Recwonnaitre sa cwounnerie, c'est faire preuwe d'wintelligence
Points QGB : Produit à la bwanane de CarbwounR
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Le fil de l'arnaque.   Lun 8 Mar - 20:50

Confessez vous à moi, je suis moins cher

_________________

Two beers or not two beers, that is the question !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://republiquebwananaise.kanak.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le fil de l'arnaque.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le fil de l'arnaque.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arnaque ?
» MOEROSHOP BOUTIQUE OFFICIELLE DE L'ARNAQUE
» Arnaque sur ebay - Escroc !
» Lising ou arnaque?
» ARNAQUE !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La République Bwananaise :: Bwananes en vrac :: Les nouwelles du monde-
Sauter vers: